18 nov. 2010

Visibilité (fin)

De ma petite expérience télévisuelle régionale, j'ai retenu pas mal de choses sur la facon dont on peut traiter l'information. Le président de notre association m'avait demandé si j'acceptais de parler de l'homophobie dans le monde du travail. C'est le leitmotiv de l'Autre Cercle. J'ai accepté. Il avait donné mon numéro de portable au journaliste responsable du programme. Celui-ci m'a appelé pour convenir d'un rendez vous. Le rendez vous était prévu l'après midi. Le matin de cette journée une journaliste dont je ne me souviens plus du nom (c'est elle que l'on voit dans le reportage) m'appelle pour trouver un lieu de rencontre. Nous convenons de nous retrouver à la gare de Strasbourg. Entre temps j'ai appelé notre président pour me faire épauler dans ma tâche (Je suis un grand timide). Arrivé là bas avec 20 minutes de retard du à notre bien aimée entreprise de chemins de fer nationale, je la retrouve accompagnée d'un cameraman dans le hall de la gare. Mathieu notre vice président est venu m'épauler.Nous partons en voiture pour aller dans les locaux de FR3 Alsace. Durant le trajet nous discutons du sujet de son émission. Elle n'était absolument pas au courant du thème dont j'étais sensé parler ni de l'association dont je fais partie. L'interview filmée a duré plus de 20 minutes où j'ai effectivement abordé de nombreux thèmes dont l'homophobie dans le monde du travail, du coming out, des relations avec ma famille, des comités d'entreprise largement hétéronormés, des petites vexations du célibataire que je suis sensé être lors des activités organisées par ce même CE, des lundis où on raconte son weekend autour de la machine à café et de bien d'autres choses. Finalement le résultats s'est révélé être une interview sur le coming out. FR3 a gardé des passages qui me conviennent mais le sujet de départ n'a absolument pas transparu. Comme quoi.

5 commentaires:

  1. Franchement bravo pour cet exercice bien plus périlleux qu'il peut le paraître de prime abord. Quand au fait que le journalisme ne soit qu'un détournement de la réalité, je ne suis guère étonné !
    Encore félicitations !

    RépondreSupprimer
  2. je crois que malheureusement ça se passe souvent comme ça quand des émissions sont enregistrées!!

    RépondreSupprimer
  3. Nous proposons, les journalistes disposent: faut faire avec ! L'accepter c'est déjà la certitude de ne pas être déçu à l'arrivée.Rassure toi, tu as été très bien. Pour tes lunettes... nous sommes moins fans!!!mais on a été contents de te découvrir ton visage. Bisous du Pays basque!

    RépondreSupprimer
  4. Je crois avoir reconnu des lunettes !
    :^)

    RépondreSupprimer

Quelque chose à raconter?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...